Notre segmentation laitière

Les Maîtres Laitiers du Cotentin possède une segmentation laitière concernant le lait collectés en Normandie  pour nos usines dans la manche de Sottevast, Méautis, Valognes et Lessay.
Cette segmentation laitière contribue à une agriculture plus durable et plus éco-responsable.

Découvrez nos 4 segments de lait !

Lait de pâturage

Selon le cahier des charges « Lait de pâturage sans OGM » mis en place par la coopérative et appliqué dans nos fermes: 

Les vaches doivent pâturer au moins 120 jours/an et 6 heures/jour.

L’ensemble de l’alimentation du troupeau, comprenant les produits de la ferme et achats externes, doit être garantie sans OGM (<0,9%).

 

429 de nos agriculteurs ont adhérés au « Lait de pâturage sans OGM »

 

En réponse aux attentes consommateurs, le lait de pâturage est :

- Respectueux de l’environnement : la culture non OGM respecte la biodiversité

- Soucieux du bien-être animal : les vaches sont au pâturage

- Responsable : basé sur un modèle agricole à taille humaine

 

* Lait de vaches au pâturage et nourries sans OGM (<0,9%)
Sans OGM : sans organisme génétiquement modifié
Un OGM, (organisme génétiquement modifié) est un organisme (animal, végétal, bactérie) dont on a modifié le matériel génétique pour lui conférer une caractéristique nouvelle (source : infogm.org).

 


 

 

lait bas carbone

Qu’est-ce que la ferme bas carbone ?

La ferme « bas carbone » est une exploitation qui s’engage dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES), en réalisant un diagnostic environnemental technico-économique, dont le but est d’améliorer l’empreinte carbone par le biais de différents leviers d’actions sur la pratique et la conduite de l’exploitation.

 

Selon CAP’ 2ER*, les principaux leviers de réduction des émissions de gaz à effet de serre sont :

- Optimiser la production laitière, réduire l’âge au vêlage** des génisses (- 10 à -15% de GES)

- Allonger la durée de pâturage, entretenir les haies, accroître la durée des prairies temporaires (-2 à -8% de GES)

- Apporter la juste dose d’engrais (-3 à -4% de GES)

- Diminuer la correction par les concentrés, remplacer le tourteau de soja par du tourteau de colza pour plus d’autonomie protéique (-2 à -4% de GES)

- Utiliser un pré-refroidisseur entre la salle de traite et le tank afin de diminuer la consommation d’énergie (-1 à -2% de GES).

 

Aujourd'hui, 189 exploitations sont engagées dans cette démarche bas carbone avec pour objectif en 2025 de réduire de 20% les gaz à effet de serre.

 

Pour répondre aux enjeux environnementaux, notre démarche bas carbone vise à :

- Diminuer l’impact énergétique de nos exploitations

- Préserver la biodiversité

- Limiter les rejets de GES

 

*Le CAP’2ER (Calcul Automatisé des Performances Environnementales en Elevage de Ruminants) est un outil d’évaluation et d’appui technique ayant pour objectif d’évaluer les impacts environnementaux à l’échelle d’une exploitation d’élevage de ruminants.
**Vêlage : Le vêlage est la mise bas de la vache. C’est lorsqu’elle donne naissance à son veau.

 


 

 

lait AOP

Selon le cahier des charges « Beurre et Crème d’Isigny AOP».:

- 30% de la collecte doit être issus de vaches de race normande.

- Les vaches pâturent 7 mois minimum/an.

 - 80% de l’alimentation du troupeau provient de l’aire de l’AOP (pourtour de la Baie des Veys). Certains compléments sont interdits ; du type urée, huiles de palme, d'arachide, de tournesol, d'olive, produits laitiers, poisson... sauf huile de foie de morue.

 

Parmi nos exploitations, 100 fermes produisent actuellement du lait pour les produits AOP Isigny.

 

Les produits AOP Isigny sont des produits :

- Respectant un cahier des charges officiel

- Typiques du terroir normand

- De caractère

- Labellisés, gage de qualité et de tradition

 


 

 

lait bio

Selon le cahier des charges « Bovins Lait en Agriculture Biologique » :

- Les vaches peuvent accéder en permanence aux pâturages, lorsque les conditions climatiques le permettent.

- L’alimentation doit reposer sur une utilisation maximale des pâturages. Au moins 60% de la ration annuelle est constituée d’aliments biologiques produits sur l’exploitation. Les aliments OGM et autres stimulants de croissance sont interdits.

- L’utilisation de médicaments vétérinaires, à des fins de traitement préventif est interdite.

 

15 exploitations de la coopérative sont actuellement en bio ou en phase de conversion bio, avec pour objectif, dans les années à venir, d'augmenter ce nombre.

 

Le lait bio offre aux consommateurs :

- Des produits limitant leurs impacts sur l’environnement

- Une agriculture sans pesticides

- Une agriculture respectueuse des animaux et de la biodiversité

 

Afin de fournir du lait bio aux consommateurs, nos approvisionnements en lait proviennent de nos sociétaires mais aussi du grand Ouest.

 

 

logo bio europe
logo bio france