Comment lire une carte météo ?

Bateau Campagne de France

1- La météorologie est l'étude du temps qu'il fait.

2- Un des aspects importants concerne la compréhension des actions causées par des différences de pressions dans l'air. 
Anticyclone = Hautes pressions = Beau temps
Dépression = Basses pressions = Mauvais temps et éventuellement précipitations. 

3- Un système anticyclonique est une masse qui contient de l'air plus dense, car cet air est plus froid et/ou plus sec que l'air environnant. Ainsi, cet air plus lourd tombe vers le bas et amène le beau temps.

4- Un système dépressionnaire est une masse d'air qui contient de l'air moins dense, car cet air est humide et/ou plus chaud. L'air environnant est attiré par le centre du système ce qui occasionne des nuages ou des précipitations, car cet air humide se refroidit en montant. Dans le cas d'un système fortement dépressionnaire, il est possible qu'une tempête se forme. 

Schéma météo 1

5- Comprenez ce qui est mesuré par la pression atmosphérique. 
Il s'agit du poids exercé par l'air sur le sol et elle se mesure en millibars. Il est important d'être capable de lire la pression atmosphérique, car les systèmes de pression sont associés à certaines tendances météo.
La pression atmosphérique moyenne est de 1 013 mbar.
Un système anticyclonique classique mesure environ 1 030 mbar.
Un système dépressionnaire classique mesure environ 1 000 mbar.

6- Apprenez les symboles de la pression atmosphérique. 
Pour lire la pression atmosphérique sur une carte météo de surface, regardez les lignes courbes continues appelées isobares (iso = égal, bar = pression) qui indiquent les zones ayant la même pression atmosphérique. Elles sont importantes pour déterminer la vitesse et la direction du vent.
Lorsque les isobares forment des cercles fermés (qui ne sont pas toujours ronds), le plus petit cercle au centre indique le centre de pression. 
Un système anticyclonique est représenté par un « H » en anglais.
Un système dépressionnaire est représenté par un « L » en anglais ou un « D » en français.
L’isobare médiane est marquée d’un « T » qui forme un cercle rond (la lettre peut varier selon le langage utilisé sur la carte).
Plus les isobares sont proches les unes des autres, plus les vents sont forts et les flèches sur l’isobare indiquent la direction du vent.
Image ci-dessus

schéma météo 2

7- Observez les différents types de fronts et leurs mouvements. Image ci-dessus
Un front marque la frontière entre de l'air chaud d'un côté et de l'air plus froid de l'autre. 

Dans le cas d'un front froid, il peut y avoir des pluies torrentielles et des vitesses de vent élevées. Ils sont représentés par des lignes bleues avec des triangles sur un côté. La direction pointée par les triangles est la direction dans laquelle le front froid se déplace.

Les fronts chauds, ce type de front génère souvent une augmentation progressive des précipitations lorsqu'il approche, suivie d'une amélioration et d'un réchauffement rapide après son passage. Une ligne rouge avec des demi-cercles sur un côté représente des fronts chauds. Le côté où se trouvent les demi-cercles représente la direction prise par le front chaud.

Schéma météo 3

Les fronts stationnaires, il s'agit d'une frontière immobile entre deux masses d'air différentes. Des demi-cercles d'un côté et des triangles de l'autre côté représentent un front stationnaire.

Les fronts occlus, ce type de front se forme lorsqu'un front froid dépasse un front chaud. Il est associé à la possibilité d'orages. Une ligne violette avec des demi-cercles et des triangles du même côté le représente.

Images issues des sites suivants : 
-    http://meteonet.info/html/le_vent.html
-    https://www.meteo.be/fr/infos/dico-meteo/front-chaud

Photographie de Bertrand Duquenne