Le sommeil à bord de Campagne de France

Miranda sur sa couchette

Pendant une course la vie à bord est complètement rythmée par le souci de performance. Le sommeil est donc mis au second plan car la priorité est donnée aux besoins de la course. Miranda nous explique comment ça se passe à bord.

Le sommeil à bord de Campagne de France
2:47

A savoir :

Il est important de dormir dès que l'occasion se présente !
Il ne faut pas attendre d'être fatigué pour dormir car les conditions météo changent sans arrêt et à chaque changement il faut reprendre tous les réglages du bateau et déplacer tout le matériel pour réguler l'assiette du bateau.
L'IMOCA est un bateau certes rapide mais il est aussi assez difficile à manoeuvrer (voiles très lourdes par exemple) et donc très gourmand en énergie humaine. Il est donc essentiel d'anticiper un maximum les manœuvres et d'éviter toutes celles qui seraient superflues.
Il n'y a pas de chauffage à bord il faut donc rester un maximum au sec !
Il fait très froid dans le sud mais sans chauffage c'est possible : il faut juste bien s'habiller.

Fun fact

Le réveil est à portée de botte car au pied de la couchette, il est donc facile de l'éteindre avec le pied. Mais ce n'est pas du tout une bonne nouvelle car dans un bateau il est très important de rester alerte le plus possible !